Le Café Politique

Parce que le citoyen doit penser pour être libre !
  • Rubrique
  •   R110 Réponse à la lettre du Président de la République

    Lundi 4 février 2019 - 20 h 45

    Centre culturel des Mourlingues à Balma

    Entrée libre

    Conformément à ses statuts, l’association Le Café Politique essaye, depuis plus de 16 ans, d’animer le débat public. Le grand débat national proposé par le Président de la République, nous a posé question. En effet la démocratie repose sur le débat entre les citoyens, pour essayer de construire un choix de société qui soit majoritaire. Malheureusement la mise en oeuvre de cette proposition n’a pas tenu ses promesses.

    - La CNDP organisme indépendant, habitué à gérer les débats sur les grandes infrastructures a été écarté, car elle affirmait trop clairement l’autonomie du débat par rapport aux gouvernements et aux élus. Le débat est donc passé sous le pilotage de deux ministres.

    - Le Président et tous ceux qui soutiennent son action ont trop clairement affirmé qu’il n’était absolument pas question de changer de cap. Ce débat n’est donc devenu qu’un "brain storming" citoyen pour donner quelques idées à un pouvoir en difficulté.

    - Si la lettre du Président permet d’interroger les présupposés aux questions posées, le kit méthodologique proposé, qui consiste en un questionnaire très détaillé style QCM, réduit le débat à des questions techniques. La segmentation excessives des questions qui sont toujours interdépendantes ne correspond absolument pas à l’enjeu du moment.

    Pour nous, un débat ce n’est pas la collecte de questionnaires ni, comme l’a fait notre Président devant les Maires, répondre à des questions, mais c’est échanger, sur un pied d’égalité, des points de vue argumentés.

    L’organisation de ce débat nous a donc plus semblé être une stratégie pour redonner la parole aux classes aisées, qui soutiennent le pouvoir en place, qu’un vrai débat citoyen qui permettrait d’évaluer les orientations possible pour sortir des difficultés actuelles. C’est pourquoi nous doutons encore de l’opportunité d’inscrire notre débat dans la démarche officielle du grand débat.

    Pour autant nous nous respecterons la démocratie en essayant de répondre à cette lettre, non pas de manière trop technique, mais de manière plus globale, quitte à remettre en cause le cap choisi par Notre Président suite à l’élection présidentielle de 2017.

    Nous espérons que beaucoup de citoyens nous feront confiance et participeront à ce débat que nous voulons ouvert et démocratique.

    L’équipe du Café Politique

    Le Centre Culturel / centre de loisirs des Mourlingues à Balma http://www.openstreetmap.org/ ?mlat=43.60259921649&mlon=1.5057363693115&zoom=15#map=15/43.6025/1.5056